Accord  et  réglages  d’appoint

Il s’agit de l’opération la plus courante, pour un instrument régulièrement entretenu. La fréquence préconisée est de une fois minimum par an, même pour un piano peu ou pas joué, car la première cause du désaccord est la variation du taux d’hygrométrie. En effet le piano, comme tout instrument de lutherie, est essentiellement constitué de bois, en particulier la table d’harmonie qui est en épicéa de faible épaisseur, et de ce fait assez réactive. Le bois est vivant et réagit aux variations d’hygrométrie dues au passage des saisons, du chauffage et des courants d’air…. La table d’harmonie va se déformer, dans des proportions très variables selon l’instrument. A cela s’ajoute le désaccord dû à l’usage, en fonction du temps d’utilisation et de la puissance de jeu des utilisateurs.

Par ailleurs  il est important de maintenir le diapason à sa juste valeur de 440 ou 442 hertz pour le La3 (plus bas pour un instrument ancien) afin que la tension de référence soit maintenue. Nul besoin d’attendre que l’instrument sonne faux, même si ce n’est que quelques notes remarquées, car la tonalité générale peut avoir baissé de façon homogène et s’éloigner du diapason sans que l’on s’en aperçoive.

Chaque accord sera l’occasion d’aller plus loin dans la recherche d’une harmonie parfaite,  obtenue avec un accordage à l’oreille qui seul est en mesure de tirer la quintessence de chaque instrument pour ce qu’il est. Donc, à proscrire l’accordage avec appareil électronique qui ne saurait prendre en compte les paramètres sonores propres à chaque instrument.

Lors de l’entretien régulier l’ensemble de l’instrument est vérifié, et c’est l’occasion d’effectuer quelques réglages d’appoint comme le jeu en bout de touche pour quelques notes (réglage des pilotes), vérification des pédales, l’égalisation du timbre pour certaines notes qui sonnent plus que les autres, etc … et l’occasion d’un bilan d’ensemble qui prend en compte l’évolution de l’instrument.

Voilà donc en quoi consiste l’accord d’entretien, pour une durée moyenne d’intervention de 75 minutes, avec une facturation de base de 95 € net, hors frais de déplacement (à définir selon le secteur) tarif en vigueur au 01/07/2019.

Fermer le menu